Vous avez la possibilité d’utiliser votre logement comme local professionnel sous certaines conditions. Pour effectuer cette transformation, vous devez respecter deux formalités administratives :

Le changement d’usage

L’autorisation de changement d’usage concerne les règles de la construction et de l’habitation. Cette notion englobe le profil juridique ainsi que l’utilisation qui est faite d’un bâtiment ou d’un logement. Elle est encadrée par le Code de la construction et de l’habitation.

Au sein d’une commune, le code définit la répartition et l’équilibre entre le nombre de logements d’habitation et le reste des utilisations de bâtiments (bâtiments de bureaux par exemple).

Le changement d’usage est obligatoire uniquement selon les deux situations suivantes :

  • Votre projet de transformation concerne un local d’habitation : toutes catégories de logements confondues et leurs annexes (loges de gardien, chambres de service, logements de fonctions…).
  • Votre logement est situé dans une commune de plus de 200 000 habitants et dans les départements suivants : Hauts-de-Seine (92), de la Seine-Saint-Denis (93) et du Val-de-Marne (94), sauf dans les zones franches urbaines (ZFU).

À savoir : les cas suivants ne donnent pas lieu à une autorisation de changement d’usage :

  • Vous exercez votre activité professionnelle dans le local où se trouve votre résidence principale et vous n’avez aucun accueil de clientèle ni de réception de marchandises.
  • Le changement d’usage concerne la transformation de locaux commerciaux (bureau, magasin…) en locaux d’habitation.

Comment se procurer l’autorisation de changement d’usage ?

Vous pouvez demander l’autorisation à la mairie de la commune de votre logement. Elle met à votre disposition un formulaire de demande d’autorisation à compléter. Des pièces justificatives sont à apporter avec ce document.

Le changement d’usage est disponible à titre provisoire (selon la durée d’occupation) et personnel (au demandeur). Dans le cas où le bénéficiaire quitte le local, l’usage de celui-ci redevient automatiquement un logement classique.

logement en local professionnel

Le changement de destination

La destination d’un local ou d’un bâtiment est le local lui-même, au sens physique/technique. Ce changement relève du Code de l’urbanisme, qui fournit l’autorisation d’urbanisme. Il s’agit de faire passer le changement de destination d’un bâtiment à un autre type de construction.

Vous pouvez demander une autorisation de changement de destination selon l’existence ou non de travaux :

  • Si le changement s’effectue sans travaux ou avec des travaux d’aménagement intérieur légers, vous devez fournir une déclaration préalable.
  • Si les travaux sont importants (créant plus de 20m² de surface de plancher) et qu’ils modifient les structures porteuses ou la façade de l’immeuble, vous devez fournir un permis de construire.

À savoir : en Ile-de-France, un agrément administratif est obligatoire pour tout changement de destination ayant pour objet la création de locaux de travail. Cela concerne les surfaces supérieures à 1000m².

Comment se procurer l’autorisation de changement de destination ?

De même que l’autorisation de changement d’usage, vous pouvez faire une demande à la mairie de votre commune où se trouve le bâtiment. Le changement de destination est lui, définitif selon les règles d’urbanisme.

La demande de permis de construire ou la déclaration préalable engagent une demande d’autorisation pour un changement d’usage.

Le Code de l’urbanisme définit 5 catégories de destinations possibles (déclinables en 20 sous-destinations) :

– exploitation agricole et forestière
– habitation
– commerce et activités de service
– équipements d’intérêt collectif et services publics
– autres activités des secteurs secondaires et tertiaires.

À retenir :

  • Vous devez signaler les changements à l’administration fiscale. Cela permet de mettre à jour la valeur locative cadastrale des locaux (base du calcul de la taxe foncière).
  • Pensez également à vérifier les changements éventuellement au niveau de votre assurance. Il se peut que les éléments du contrat ne vous couvrent plus en cas de sinistre selon le nouvel usage ou la nouvelle destination du bâtiment.

Source : www.economie.gouv.fr

Vous bénéficiez d’un service à la personne ? Vous employez une aide-ménagère ou une aide à domicile ? Vous percevez des crédits d’impôt sur le revenu pour toutes les dépenses engagées.

En janvier prochain, vous sera versée une avance de 60% de vos crédits d’impôt réguliers. Elle vous permet d’alléger votre budget sans attendre l’été 2021 pour en bénéficier. Ce pourcentage sera calculé sur les informations de vos dernières déclarations fiscales (de 2019 au printemps 2020).

Mi-janvier 2021, vous recevrez l’avance sur le compte bancaire déclaré à l’administration fiscale. Pour vérifier votre compte, vous pouvez vous rendre sur votre espace impots.gouv.fr dans « gérer mon prélèvement à la source ». Penser à mettre à jour vos coordonnées bancaires en cas de changement.

avance 60% credits d'impots

Modifier ou supprimer l’avance

Vous pouvez réduire cette avance en cas de diminution de vos dépenses donnant droit aux crédits d’impôt sur votre espace avant le 10 décembre. Vous devrez vous rendre dans la rubrique « gérer mon prélèvement à la source », puis sur menu « gérer vos avances de réductions et crédits d’impôts ». En réduisant l’avance de janvier 2021, vous évitez de devoir rembourser un éventuel trop-perçu l’été prochain.

Également, vous avez la possibilité de renoncer entièrement à cette avance si vous n’effectuez plus de prestations en service à la personne.

En cas de doute, vous pouvez calculer le montant de la base de vos crédits d’impôt via le simulateur : Simulateur d’impôt

Vous approchez de la cinquantaine et l’envie de changer de métier vous anime ? Une reconversion professionnelle pour devenir votre propre patron est possible grâce à la franchise. Cette nouvelle opportunité est synonyme d’entrepreneuriat, de liberté et de sécurité. La franchise compte un éventail très large de métiers différents pour vous permettre de trouver le concept idéal.

La reconversion professionnelle en franchise

Malgré les idées reçues, les quinquagénaires disposent de nombreux atouts pour réussir leur reconversion professionnelle. Avec à la fois plus d’expérience, de maturité, de motivation et d’organisation, vous ferez la différence face à vos homologues de 20 ans de moins. Également, vos situations financières et familiales sont généralement plus stables ce qui implique une plus grande liberté et capacité d’investissement.

Durant cette période de la cinquantaine, vous êtes nombreux à envisager de changer de voie et de redonner du sens à votre vie professionnelle…En ce sens, la création ou la reprise d’entreprise semble être le meilleur compromis ! En effet, vous passerez de salarié à employeur sans vous retrouver sur le marché de l’emploi, vous maintiendrez ou augmenterez votre salaire selon vos expériences et vous garantirez votre retraite tout en constituant un capital.

Les enseignes qui se développent en franchise permettent d’apprendre facilement un nouveau métier. Il est vrai qu’à 50 ans, l’on apprend moins vite qu’à 20 ans, mais l’on apprend mieux ! Vous pourrez réaliser une formation initiale complète intégrée aux parcours d’intégration des franchisés. Vous apprendrez les savoir-faire de l’enseigne ainsi que les clés indispensables à connaître pour exercer le métier d’entrepreneur (gestion financière et comptable, communication, prospection, management, recrutement…). Ainsi, vous serez accompagnés par les enseignes de votre futur réseau.

Les avantages de démarrer cette nouvelle aventure sont nombreux : départ rapide, modèle ayant fait ces preuves, formation personnalisée, assistance sur-mesure, bénéfices d’une notoriété actuelle, outils de gestion déjà établis etc.

La sélection du métier est le point de départ de cette reconversion et déterminera les éléments financiers à investir par la suite.

franchise reconversion professionnelle

Les SAP sont l’un des secteurs en France les plus porteurs avec un fort potentiel de développement dans les années à venir.

Ce marché croit de manière exponentielle, et aujourd’hui, la France compte 15 millions de personnes âgées de plus de 60 ans. En 2030, elles seront plus de 20 millions. Cela représente plus de 130 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020, et offre donc de belles perspectives d’emploi au plus de 50 ans. Il s’ancre dans une démarche de sens en replaçant les rapports humains au cœur de leur profession.

Alors qu’attendez-vous pour ouvrir votre franchise de services à la personne ?

Le bilan prévisionnel est un document représentant le patrimoine de l’entreprise suivant les étapes de son développement. Cet outil comptable et financier permet de vérifier l’équilibre financier de votre projet et d’observer l’évolution des chiffres tous les ans.

Établir le budget prévisionnel

Vous avez terminé la rédaction de votre business plan, du compte de résultat, des soldes intermédiaires de gestion, du plan de financement et des flux de trésoreries. À présent, il convient d’établir le budget prévisionnel sous forme de tableau.

Il se compose du plan de trésorerie mais aussi des actifs (ce qu’elle possède) et passifs (ce qu’elle devra) de l’entreprise. Durant les douze premiers mois, ce budget intègre les frais de structure, d’achats, des ventes et des recettes.

Afin d’anticiper et de réagir aux fluctuations éventuelles du chiffre d’affaires sur la première année, vous devrez envisager deux hypothèses : une réaliste et l’autre pessimiste (ventes inférieures à 20%). Ainsi, vous pourrez mettre en avant des leviers d’action pour éviter la faillite.

bilan previsionnel entreprise projet

Construire le bilan prévisionnel

Pour réaliser ce document, vous pouvez vous faire accompagner d’un expert-comptable. Toutes les données chiffrées récoltées jusqu’alors, lui permettront d’élaborer le bilan prévisionnel conforme aux règles fiscales.

Il s’établit pour l’année de création en cours (N), puis pour N+1 et N+2. La durée du bilan dépend des investissements plus importants opérés sur certains projets.

Cet outil comptable vous permettra de vérifier la fiabilité et la rentabilité de votre projet. Le bilan s’intègre pleinement au business plan. De fait, il devient un élément essentiel pour justifier de la santé et de la structure financière de l’entreprise. Notamment, pour les investisseurs ou banquiers qui pourront décider d’accorder, ou non, un financement ou refinancement de votre société.

Pour le dirigeant, le bilan prévisionnel représente la source d’information la plus sure pour vérifier l’équilibre financier de son entreprise.

Sources :

Toute-la-franchise.com/

My-business-plan.fr/bilan-previsionnel

L’augmentation de burn-out, bore-out ou encore de brown-out, témoigne de la nécessité de remettre l’humain au cœur de ses préoccupations professionnelles. Dans la société actuelle, la quête du sens au travail devient un enjeu essentiel pour agir sur la motivation des collaborateurs et les performances économiques. La reconversion professionnelle est une opportunité pour avancer.

Cette approche serait propre aux jeunes générations qui ont le besoin de percevoir l’utilité de leur travail. Cependant, d’après une étude récente de l’APEC, l’ensemble des cadres accorderaient davantage d’attention à cette question : 51 % des cadres jugent “très important” d’exercer un métier qui a du sens. Pour eux, il est indispensable de se sentir utile en entreprise (à 52%) et de continuer à se former sur de nouveaux sujets (à 56%).

Source : Apec, Salariat et autres formes d’emploi, mars 2019

Une notion à trois dimensions

Cette notion comprend trois dimensions :

  • La dimension émotionnelle : l’individu est sensible aux ressentis qu’il perçoit dans son travail. Ils peuvent être positifs et négatifs, et vont influencer l’état émotionnel du collaborateur. Ce point rejoint le principe d’intelligence émotionnelle dans la vie professionnelle et peut déterminer la relation entre l’individu et son emploi.
  • Puis, la dimension cognitive revient à évoquer la satisfaction procurée par les missions exercées, les compétences qui y sont liées ainsi que l’impact des actions menées.
  • Enfin, la dimension aspirationnelle : ici, nous retrouvons le sentiment d’utilité en contribuant et en partageant les projets et la culture de l’entreprise. Le collaborateur s’engage pleinement pour son entreprise et son activité.

Entre autres, il s’agit de savoir répondre à la question du « pourquoi on le fait ? » et d’en comprendre la finalité sur le long terme. Lorsque ces conditions ne sont pas réunies, l’individu remet en cause la question l’intérêt de son activité.

Ainsi, de nombreux salariés souhaitent redonner du sens à ce qu’ils font. Et pour bon nombre d’entre eux, cela passe par une reconversion professionnelle dans le social (93% des actifs envisagent une reconversion professionnelle).

Attention : ne pas confondre sens avec bonheur et bien-être au travail.

Source : enquête menée en 2019 par le site Nouvelleviepro

reconversion social sens

La reconversion dans le social, oui mais comment ?

Vous avez décidé de vous reconvertir et c’est certainement la meilleure solution pour vous. Alors si l’idée de tenter de nouvelles aventures et de redonner de l’intérêt à votre vie professionnelle vous fait sourire et vous motive, il faut foncer.

Cette reconversion entraîne une multitude d’interrogations, et pour vous accompagner, voici quelques étapes à suivre :

  • Se poser les bonnes questions : il est nécessaire de comprendre l’origine de cette envie de changement pour interagir au mieux. Il convient de prendre totalement conscience de son malaise, d’en comprendre les causes et s’assurer qu’on ne peut pas l’améliorer.
  • Réaliser un bilan de compétences : il existe plusieurs formes d’accompagnement pour effectuer son bilan de compétences. Il s’agit d’un test permettant de faire un point sur les expériences passées et sur les motivations futures. Ce bilan met en évidence l’évolution que vous souhaitez donner à votre carrière mais aussi de prendre du recul et de définir les prochaines étapes.
  • Trouver votre nouvelle voix : les deux étapes précédentes font ressortir des pistes sur les différentes professions correspondant à vos nouvelles attentes. Sur ce point, il sera essentiel de s’informer sur les métiers pour prendre le bon chemin. Vous pouvez vous renseigner sur les secteurs d’activité, les métiers, les entreprises qui embauchent ou encore les zones géographiques visées. Le tout est d’être confronté à la réalité d’un métier pour être sûr de s’y engager en toute sérénité.
  • Se former : vous vous rendez compte que vos compétences actuelles ne vous permettent pas d’atteindre vos objectifs. Dans ce cas, vous devrez passer par la case formation. À vous de déterminer le type de formation que vous souhaitez, la durée, la certification apportée par la formation etc…L’objectif sera de trouver la formation la plus adaptée à vos envies.
  • Se lancer : Après toutes ces étapes, vous avez toutes les cartes en main pour vous lancer. Votre avenir professionnel vous attend et vous n’aurez plus qu’à trouver le job de vos rêves. Vous pouvez mettre à jour votre CV, repenser votre lettre de motivation et postuler.

Les recruteurs apprécient les reconversions professionnelles, alors ne tentez pas de la cacher. Faites-en une force et un atout pour vous différencier. En effet, misez sur votre vision, votre expérience et vos compétentes qui seront un vrai plus. Ainsi, vous prouverez votre motivation auprès des employeurs.

Ce mardi 15 septembre, Brice ALZON, Président de la MDSAP est élu à l’Assemblée Générale du Groupement des Professions de Services (GPS) au Medef comme membre du COMEX (Comité Exécutif).

Le GPS (Groupement des Professions de Services) est la seule organisation professionnelle qui réunit, défend et incarne les sociétés de service auprès des pouvoirs publics depuis dix ans. Ce groupement permet de préserver l’avance conquise en France dans l’univers du service et d’en faire une priorité nationale à l’origine de la richesse et de l’emploi en France.

Quant à lui, le COMEX est un raccourci pour évoquer le comité exécutif ou le comité de direction. Les principaux dirigeants de l’entreprise se réunissent pour présenter et valider les stratégies commerciales et marketing. Mais aussi, prendre des décisions concernant les actions marketing pouvant impacter le domaine financier et organisationnel.

Depuis le confinement, la société et les instances politiques ont pris conscience de l’importance des métiers liés aux SAP. Que ce soit pour entretenir le lien social mais aussi pour limiter les conséquences négatives auprès des populations. Brice Alzon ambitionne de continuer à agir pour donner à ces professionnels toute la légitimité et la reconnaissance qu’ils méritent.

COMEX medef fesp coviva mdsap

Ce nouveau mandat du Président de la coopérative pionnière en service à la personne, est une avancée notoire pour la FESP (Fédération du Service aux Particuliers). En effet, le rôle de Brice est de prendre part aux décisions pour défendre au mieux les intérêts et les nouveaux besoins du secteur des services à la personne. Il souhaite véritablement contribuer à améliorer l’avenir de la profession.

De plus, l’élection apporte de nouvelles perspectives pour la MDSAP et Coviva. En effet, le GPS est la branche du Medef dédiée aux entreprises de service qui représentent aujourd’hui une grande majorité des entreprises françaises. Ainsi, cette double opportunité marque un tournant majeur à la fois pour assurer la pérennité du secteur mais également de tout le réseau Coviva.

Nous souhaitons toutes nos félicitations à Brice Alzon et nous comptons sur sa position pour faire avancer notre secteur d’activité.


Recherche
Edito
Le blog « Services à la personne » est une plateforme militante qui nous concernes nous ; professionnels du service à la personne. Dans ce secteur très réglementé il entend se méfier des effets d’annonces et militer pour la cause des professionnels. Son but est de créer une véritable synergie entre nos différents métiers pour la défense de nos valeurs et la juste reconnaissance de nos professions.
novembre 2020
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30