Chers parents,

Dernière ligne droite avant la rentrée de vos bambins ! Fournitures scolaires, activités périscolaires…sorties d’école, aide aux devoirs… tout doit être bouclé avant la fin du mois de septembre pour une année en tout sérénité 🙂

La Maison des Services à la Personne est là pour vous accompagner. Les agences de Valmont (57730) et de Tours (37100) sont à votre disposition pour vous trouver la perle rare et ainsi s’occuper de vos chers enfants dès la sortie de l’école. Les supers nounous Mdsapiennes les emmèneront au parc pour se défouler, joueront avec eux, les accompagneront dans leurs devoirs si nécessaire, les inviteront à faire leurs toilettes et leur prépareront de bons petits plats 🙂

En choisissant la MDSAP, spécialiste du services à la personne depuis 2006, vous vous garantissez un service de qualité, des professionnels à votre écoute et celle de vos enfants. Vous bénéficierez d’un crédit d’impôt de 50% (selon les conditions prévus à l’article 199 sexdecies du CGI) et d’une aide mensuelle CAF Paje allant de 309.44 € à 854.69 € en fonction de l’âge de vos enfants et de vos revenus. Vous vous dégagez de toutes les démarches administratives liées au statut de particulier employeur.

La MDSAP vous promet une rentrée en toute simplicité !

 

Agence MDSAP-Valmont : 44 rue Saint Sauvant 57730 Valmont / 03 87 00 77 66

Agence MDSAP-Tours : 17 rue Caulaincourt 37100 Tours / 09 83 46 00 02

 

Le 12 avril 2018, la Fédération du service aux particuliers (FESP et l’institut régional des services à la personne de Normandie (IRSAP) ont échangé avec l’ensemble de acteurs du secteur SAP sur la numérisation dans l’environnement du domicile à Alençon.

Ces échanges ont permis notamment de mettre en avant l’émergence de nouveaux services grâce au numérique et l’opportunité de mettre en place de nouveaux modes d’organisation. Les convives ont pu découvrir notamment la possibilité d’un carnet de liaison numérique des aidants professionnels et familiaux présenté par la co-fondatrice du Sipad, plateforme numérique partenaire de la FESP.

 

Source : FESP

 

La Maison des Services à la Personne a renouvelé cet été pour la deuxième année consécutive son opération « bouteilles d’eau ». Le réseau national d’agences de maintien à domicile MDSAP fait de la prévention auprès des séniors en leur prodiguant les conseils essentiels à leur bien-être en cas de très fortes chaleurs.

Retrouvez les conseils rappelés par Audelyne Praly, Directrice de l’agence MDSAP-Châteauneuf les Martigues à 1:07 du reportage réalisé par Provence Azur Tv diffusé le jeudi 26 juillet 2018 lors du journal de 19H.

 

Hervé Dunou, adhérent Mdsapien « jardinage », vous donne quelques conseils pour protéger vos plantes en cas de très fortes chaleurs :

– Préserver l’humidité de la terre : soit par la technique du paillage – « Dans l’idéal, toujours privilégier un paillage naturel avec de l’écorce de pins, du paillis de chanvre ou des fèves de cacao ou des végétaux broyés. En recouvrant le sol de cette manière (environ 7 centimètres d’épaisseur), la terre chauffe moins vite et reste humide pendant longtemps ;

soit par l’incorporation à la terre de billes d’argile permettant l’aération du sol et elles retiennent l’eau ;

– Désherber pour libérer les racines ainsi les plantes accèdent plus facilement à l’eau ;

– Arroser le soir et à température ambiante : Hervé précise « Il faut prendre en compte le choc thermique qui peut développer des maladies sur vos plantes comme les champignons par exemple »;

– Privilégier des pots en terre cuite à large contenance : les pots en plastique ou en métal chauffent au soleil ;

– Eviter de positionner vos plantes près d’un mur trop clair  afin d’écarter la réverbération de la chaleur et en cas d’absence plus d’une journée faites reposer vos plantes dans une bassine avec un fond d’eau ;

Un rapport, remis début juin 2018, explore les différentes possibilités pour un remboursement immédiat du crédit d’impôt de 50%. L’objet étant de parvenir à un paiement immédiat du crédit d’impôt accordé aux particuliers achetant des prestations de service à la personne « conformément aux engagement du Président de la République « selon la lettre de mission signée le 22 décembre 2017  par la ministre de la santé, le ministre de l’Economie et celui des Comptes Publics et consultée par « Les Echos ».

Toujours selon « Les Echos », lors des consultations exigées par la remise de ce rapport, l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et l’Inspection générale des finances (IGF) se sont vus présentés différentes propositions dont deux qui auraient été retenues par ces deux administrations : celle d’un système de tiers payant privé élaboré par la FESP (Fédération du service aux Particuliers) et celle d’un système équivalent mais par un financement public.

En effet comme souligne Maxime Aïach, Président de la FESP, dans son interview accordée aux « Echos », le système proposé par la Fédération permettrait aux familles, sollicitant le service à la personne  pour la garde de leurs enfants, d’augmenter immédiatement leur pouvoir d’achat en conservant la somme du crédit d’impôt sans attendre comme actuellement douze à dix-huit mois pour le récupérer.

De plus cette mesure, selon l’étude du cabinet Oliver Wyman, génèrerait également la création de 80 000 emplois dès les premiers mois de sa mise en place, et dynamisant ainsi le marché du service à la personne qui a été longtemps déstabilisé par l’instabilité fiscale.

Le débat gouvernementale portant sur tiers payant public ou privé devrait être tranché avant la prochaine loi de finances en espérant que tous les secteurs (jardinage, aide administrative, maintien à domicile, garde d’enfants, …) et tous les modèles (entreprises, associations, particuliers employeurs) seront logés à la même enseigne.

 

Sources :  Les Echos le 14 juin 2018

Selon une étude CSA publié le 26 juin 2018, 23% des Français se sentent encore en marge du numérique. On parle d’ « illectronisme » ou encore d’ « illettrés » du web.

L’étude révèle notamment que six français âgés de plus de 70 ans sur dix rencontre de réelles difficultés pour naviguer sur le Net et que 32% des Français « mal à l’aise » avec le numérique ont fini par abandonner un projet au cours des douze derniers mois parce qu’ils devaient utiliser Internet. En revanche la moitié d’entre eux cherchent encore à progresser, se faire aider en se tournant vers un proche ou un professionnel.

« Les seniors s’adressent à nous pour rester connecter à leurs petits-enfants partis à l’étranger par exemple. Ils veulent rester « dans le coup » :). Nous proposons des formations leur permettant de faire des recherches sur internet, d’utiliser les applications de leur smartphone pour par exemple échanger des photos…, de travailler les photos et commander leur impression… Nos clients séniors sont très demandeur et n’hésite pas à en redemander! » – Adhérent à la MDSAP


Recherche
Edito
Le blog « Services à la personne » est une plateforme militante qui nous concernes nous ; professionnels du service à la personne. Dans ce secteur très réglementé il entend se méfier des effets d’annonces et militer pour la cause des professionnels. Son but est de créer une véritable synergie entre nos différents métiers pour la défense de nos valeurs et la juste reconnaissance de nos professions.
novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930