Archive pour la catégorie ‘Non classé’

Vous avez envie de créer votre entreprise afin de rentrer dans une coopérative ?

Au-delà de notre accompagnement, si vous avez besoin de trouver des fonds pour développer votre projet, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • La collecte de fond au près de vos proches : les fonds collectés permettent de bénéficier d’exonération et de réductions d’impôts. Vous pouvez recevoir jusqu’à 31 865 € sans avoir à payer de droit.
  • les prêts d’honneur : il s’agit d’un prêt, allant jusqu’à 90 000 €, sans garantie ni caution personnelle et inscrit en fonds propres.
  • Le microcrédit : spécifiquement conçu pour les personnes souhaitant créée, reprendre ou consolider leur entreprise et ayant des difficultés à obtenir des financements bancaires.
  • Le financement participatif : permet de récolter des fonds auprès d’un large public en vue de financer un projet créatif ou entrepreneurial.
  • Les business angels : Derrière ce terme se cachent des personnes physiques souhaitant investir une partie de leur patrimoine financier dans des sociétés innovantes. Leurs investissements peuvent aller de 50 à 700 000 € .
  • Les fonds d’investissement : il s’agit d’actionnaires professionnels prenant une participation en capital, majoritaire ou minoritaire, dans des entreprises généralement non cotées en bourse.  Il existe près de 300 fonds d’investissement en France au sein de l’Afic.
  • Les prêts interentreprises :  les entreprises ont la possibilité d’être créancières ou débitrices les unes des autres.
  • Les concours : il existe des concours destinés aux créateurs ou nouveaux chefs d’entreprise. A la clé ? Des dotations financières, mais aussi la possibilité de se faire connaître et de rencontrer des partenaires ou des investisseurs.

L’avance de 60 % pour les crédits d’impôt récurrents

Mi-janvier 2020, comme en 2019, l’acompte de 60 % sera automatiquement versé par virement bancaire aux bénéficiaires de certains crédits d’impôt. Le montant de cette avance sera calculé sur la base de l’année antérieure (crédit d’impôt de 2019 au titre des dépenses engagées en 2018). Le solde de l’avance sera versé à l’été 2020 sur la base de la déclaration des revenus 2019. Les contribuables éligibles pour la première fois à ces avantages fiscaux au titre de leurs dépenses 2019 recevront l’intégralité de leurs crédits d’impôt à l’été 2020.

Chers parents,

Vos enfants sont rentrés à l’école, vous avez acheté toutes les fournitures scolaires, inscrit vos charmants bambins aux activités périscolaires… Il ne vous reste plus qu’à trouver un mode de garde pour les sorties scolaires !

La Maison des Services à la Personne (MDSAP) est là pour vous accompagner et vous proposer une année sereine. L’agence de Valmont (57730) est à votre disposition pour vous trouver la perle rare. Les supers nounous Mdsapiennes les emmèneront au parc pour se défouler, joueront avec eux, les accompagneront dans leurs devoirs si nécessaire, les inviteront à faire leurs toilettes et leur prépareront de bons petits plats 🙂

En choisissant la MDSAP, spécialiste du services à la personne depuis 2006, vous vous garantissez un service de qualité, des professionnels à votre écoute et celle de vos enfants. Vous bénéficierez d’un crédit d’impôt de 50% (selon les conditions prévus à l’article 199 sexdecies du CGI) et d’une aide mensuelle CAF Paje allant de 309.44 € à 854.69 € en fonction de l’âge de vos enfants et de vos revenus. Vous vous dégagez de toutes les démarches administratives liées au statut de particulier employeur.

La MDSAP vous promet une rentrée en toute simplicité !

Agence MDSAP : 44 rue Saint Sauvant 57730 Valmont  – 03 87 00 77 66

La mise sous tutelle est une mesure juridique adéquate destinée à une personne majeure en situation de dépendance (altération des facultés mentales, incapacité physique engendrant l’incapacité d’exprimer sa volonté) et ayant besoin de se faire représenter afin de protéger son patrimoine.

La tutelle est une solution plus forte que la curatelle donnant des droits plus étendus au tuteur. Le tuteur est en charge des actes d’administration tels que l’ouverture d’un compte bancaire, la conclusion d’un bail…

La mise sous tutelle est demandé par la personne dépendante, son conjoint, un proche, voir même le procureur de la République suite à la demande de u médecin traitant par exemple. Le tuteur est nommé par un juge qui pourra le cas échéant confier la mission à un professionnel dont la rémunération sera à la charge de la personne protégée.

La Maison des Services à la Personne (MDSAP) félicite la Fédération du Service aux Particuliers (FESP) pour les négociations menées avec le gouvernement dans le cadre de la compensation pour les structures d’aide à domicile de la suppression du CICE/CITS au 1er janvier 2019.

Lors des négociations engagées à l’initiative de la FESP avec le ministère de l’Economie et des Finances, deux des propositions avancées par la FESP ont été adoptées :

  • Passage de 35% à 40% d’exonérations de cotisations patronales
  • Ce niveau d’exonérations s’appliquera jusqu’à 1.2 SMIC

Le gouvernement a accepté également une dégressivité linéaire du niveau d’exonérations de 1.2 SMIC à 1.6 SMIC.

Ces mesures seront applicables dans le cadre du PLFSS 2019 au 1er janvier.

 

Source : FESP

Taxe d’habitation, CSG, ISF, impôt sur le revenu : les réformes du Président Macron doivent favoriser en priorité ceux qui contribuent à la croissance et à l’emploi.

Ceux qui bénéficieront de ce « jeu fiscal » semblent être ceux qui, de près ou de loin, peuvent favoriser l’emploi et la croissance et donc l’économie française. Autrement-dit, les entrepreneurs et les salariés.

 

L’idée de ces réformes ? En synthèse : le travail doit payer !

Emmanuel Macron a imaginé des « cadeaux fiscaux » en faveur des entreprises (baisse de l’impôt sur les sociétés) et des salariés (baisse des cotisations). Pour motiver les Français qui le peuvent, à injecter leur argent dans l’économie, le chef de l’état a donc pensé à un système de «flat tax», en fixant l’imposition de leurs revenus du capital à 30 %.

Les nouvelles dispositions sur la fiscalité du chef d’entreprise en 2018

Baisse de l’impôt sur les sociétés
– Bénéfices < 38 120 € Taux IS 15%
– Bénéfices > 38 120 € Taux IS 28% (objectif 2022 : 25%)

Hausse de la CSG de 1,7%
– Le nouveau taux des prélèvements sociaux : 15,5% => 17,2%
– La CSG déductible: 5,1% => 6,8%

Baisse des cotisations salariales: – 3,15%
FLAT TAX 30%
(Source Elise Léchevin – Conseiller en Gestion de Patrimoine – EL Conseils)

Alors ? Salaires ou dividendes ?

La loi de finance pour 2018 semble bel et bien renforcer l’attrait pour la SARL
En effet, entre la hausse des prélèvements sociaux de 1.70% qui touchera uniquement les dividendes versés aux dirigeants majoritaire de SAS et la baisse des cotisations sociales qui bénéficiera tant aux gérants majoritaire de SARL qu’aux dirigeant majoritaire de SAS, le solde apparaît comme positif au profit des gérants majoritaires de SARL mais négatif pour les dirigeants majoritaires de SAS.

SARL ou SAS ?

Faut il être gérant majoritaire de SARL, et payer les cotisations sociales (Ex RSI) sur les dividendes ? – ou – Faut il être dirigeant majoritaire de SAS et pouvoir se distribuer des dividendes sans cotisations sociales mais avec seulement les prélèvements sociaux ?

Une première lecture semble donc confirmer l’intérêt de rester gérant majoritaire de SARL.
En effet, entre payer entre 30% à 45% de cotisations déductibles du revenu imposable et bénéficier de prestations sociales, notamment retraite, ou payer 17.20%, non déductible du revenu imposable, sans bénéficier de prestations sociales et sans cotiser à la retraite, la balance semble favorable au statut de gérant majoritaire de SARL.


Recherche
Edito
Le blog « Services à la personne » est une plateforme militante qui nous concernes nous ; professionnels du service à la personne. Dans ce secteur très réglementé il entend se méfier des effets d’annonces et militer pour la cause des professionnels. Son but est de créer une véritable synergie entre nos différents métiers pour la défense de nos valeurs et la juste reconnaissance de nos professions.
juillet 2020
L M M J V S D
« Juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031