Articles avec le tag ‘service à la personne’

Bobby Wesson a voulu rendre hommage à sa femme en écrivant le texte ci-dessous sur son Facebook. Cette image et surtout le texte qui l’accompagne fait du buzz sur Internet car c’est un hommage vibrant à nos métiers et au quotidien que peuvent nos aides soignantes et les infirmières que les accompagnent.

 

Aide soignante MDSAP

 

Voici ma femme, en train de faire une sieste. Dans une heure, elle se réveillera, elle enfilera ses habits et elle se préparera pour aller travailler.
Tous les outils dont elle a besoin pour effectuer son travail seront rassemblés et examinés méticuleusement, mais ses cheveux et son maquillage seront faits très rapidement. Elle se plaindra qu’elle est horrible. Je ne serai pas d’accord. Je lui ferai une tasse de café pour la consoler.
Elle s’assiéra sur le divan avec ses jambes croisées sous ses fesses, et essayera de boire le café tout en jouant avec le joyeux petit bonhomme, plein de vie, qui tentera de l’escalader.
Tandis que nous parlerons, elle regardera parfois le mur, ses yeux divagueront alors que sa tête se vide peu à peu de toutes pensées en prévision des horaires de travail qui l’attend. Elle pensera que je ne m’en rends pas compte.
Elle embrassera le bébé, elle m’embrassera moi aussi, et elle ira prendre soin des gens qui passent la pire journée de toute leur vie entière. Des accidents de voitures, des blessures par balle, des explosions, des brûlures, des blessures en tout genre et pour toutes sortes de personnes — des riches, des pauvres, des curés, des drogués et des prostituées — des femmes, des hommes, des pères, des mères, des fils, des filles et des familles entières — peu importe qui vous êtes, ni ce qui vous est arrivé.
Elle prendra soin de vous.
Elle reviendra à la maison 14 heures plus tard et enlèvera ses chaussures qui ont marché dans le sang, la bile, les larmes. Elle les laissera dehors, pour essayer de reposer un peu ses pieds brûlants de douleur.
Il y a des jours où elle ne voudra pas en parler. Il y a des jours où elle n’attendra même pas de s’être assise dans le canapé pour en parler.
Il y a des jours où elle va en rire, jusqu’à en pleurer, et il y a des jours où elle va juste pleurer… Mais qu’importe le jour, croyez-moi, elle sera toujours à l’heure pour son prochain poste de travail.
Ma femme est une infirmière. Ma femme est un Héros.

Suite au discours du Président de la République

Les entreprises de service à la personne se félicitent de l’ouverture des emplois d’avenir

Alors que les entreprises de services à domicile négocient actuellement la future convention « emplois d’avenir » avec le gouvernement, la FESP se félicite des déclarations du Président de la République.

Suite à l’intervention du Président de la République devant le gouvernement et les médias, indiquant son souhait de voir mobilisés « tous les moyens avec les emplois d’avenir » et de voir élargi ce dispositif « au secteur privé et notamment au tourisme et aux services à la personne », pour leur donner plus d’efficacité, la Fédération du service aux particuliers (FESP) se félicite de cette décision.

Travaillant depuis plusieurs mois en ce sens, notamment en liaison avec le cabinet de Michel SAPIN, ministre du Travail et de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, ainsi que celui de Sylvia PINEL, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, la FESP espère pouvoir conclure les négociations sur une convention ouvrant les emplois d’avenir aux entreprises.

Cette demande est une revendication de la FESP qui l’a exprimée dès le début du débat parlementaire en septembre dernier. Elle avait exposé, à ce titre, l’ensemble des raisons concourant à ce que les entreprises de SAP bénéficient du dispositif des emplois d’avenir 1.

Réaliser le potentiel d’emplois

La FESP souligne en outre l’importance de permettre aux entreprises du secteur, et de façon générale, de disposer des mêmes dispositifs ouverts aux autres acteurs des services à la personne, notamment associatifs, afin que puissent être créés les emplois nécessaires pour répondre aux besoins croissants des Français.

Dans un rapport récent 2, le Centre d’analyse stratégique dépendant du Premier ministre, les services à la personne représentent en France un potentiel de 260 000 emplois restant à créer. A ce titre, la FESP portera ses réflexions sur les raisons de la persistance de ce potentiel non réalisé alors même que le secteur est, depuis plusieurs années, le premier créateur d’emplois en France.

Enfin, la fédération d’entreprises et d’employeurs dans le cadre de la négociation en cours avec les cabinets ministériels, espère que le dernier point relatif à la prise en charge financière de la formation professionnelle des jeunes embauchés via un contrat de génération sera validé rapidement par le gouvernement.

Contact presse : 01 53 85 40 80

1 Se reporter à la note adressée à Michel Sapin en date du 19 novembre 2012.

2 « Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l’horizon 2013 », janvier 2012.

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-dessous un article publié dans le Figaro du 2 mars 2012 par Cécile Crouzel – Journaliste Figaro

« Pour se mettre en conformité avec Bruxelles, Paris va relever la TVA dans cinq secteurs des services à domicile dès le 1er avril.

Au 1er avril, recourir à une entreprise pour entretenir son jardin va coûter plus cher. Et cela à cause d’une augmentation de la TVA. En effet, le gouvernement a décidé de soumettre au taux normal de TVA de 19,6 %, à partir du 1er avril, cinq sous-secteurs des services à la personne fournis par des sociétés qui, jusqu’alors, bénéficiaient du taux intermédiaire de 7 %: le gardiennage, le jardinage, les cours à domicile hors soutien scolaire (piano, yoga…), l’assistance informatique et la prestation d’intermédiation (c’est-à-dire la commission prise par l’entreprise qui met en rapport le travailleur et la famille).

C’est sous la pression de Bruxelles que l’équipe Ayrault a été amenée à faire ce choix. En juin 2012, la Commission européenne a envoyé à Paris un «avis motivé», lui enjoignant de revoir sa TVA sur les services à la personne fournis par des entreprises, sous peine d’être traduit devant la Cour de justice de l’Union Européenne. En effet, les autorités européennes considèrent que seules les activités de «soin à domicile», et non pas l’ensemble des services à domicile, peuvent bénéficier d’une TVA allégée. Après moult débats avec les experts de Bercy sur ce que signifiait le terme de «soin», la Commission a proposé un compromis: seuls cinq sous-secteurs devaient passer au taux normal, le reste des services à domicile vendus par des entreprises (garde d’enfant, aide aux personnes âgées, soutien ­scolaire…) pouvant rester au taux intermédiaire. «Comme nous n’étions pas du tout certains de gagner ce contentieux et qu’il n’était pas question de prendre le risque d’un passage à 19,6 % pour l’ensemble des services à domicile, nous avons préféré accepter ce compromis», explique-t-on à Bercy. Les récents conflits ont effectivement de quoi inciter à la prudence. Paris a été condamné au printemps 2012 par la Cour de justice européenne pour avoir accordé une fiscalité plus avantageuse aux OPCVM (fonds de placement) français qu’étrangers. Conséquence: l’État doit rembourser 5 milliards d’euros à ces derniers!

Surcoût final de 6 %

Le gouvernement a été d’autant plus enclin à transiger que cette hausse de TVA restera, selon lui, d’une portée limitée. Pour preuve, elle ne rapportera que 6 à 10 millions par an à l’État. «Pour les consommateurs faisant appel à une entreprise de jardinage, de service informatique, etc., la moitié de la hausse de TVA sera absorbée par le crédit d’impôt sur le revenu accordé aux services à la personne. Le surcoût final ne sera que de 6 %», minimise-t-on à Bercy. Autre argument, les ménages recourent rarement – dans 3 % des cas – à une entreprise lorsqu’ils ont besoin de services à domicile. Ils emploient surtout en direct leur aide ou alors font appel à des associations. Dans ces deux cas, il n’y a pas de TVA. Enfin, seuls cinq domaines parmi les prestations fournies par les entreprises sont pénalisés (dont un, il est vrai, est plus large, celui de la prestation d’intermédiation).

Reste que les acteurs des secteurs n’ont pas le même point de vue. Dans un communiqué, le syndicat Unep – les entreprises du paysage – a dénoncé une mesure qui menacerait les 10.000 emplois de la filière.
« 

Vous trouverez ci-dessous un lien de l’interview par Nathalie Busiaux sur la radio Widoobiz.

Entre nous, « Je me suis dit « tiens, il y a une opportunité » » avec Brice Alzon – Widoobiz.

La MDSAP (Maison des Services à la Personne) a été l’une des sociétés pionnières agréés dans les SAP (Services A la Personne) en 2006. En 2009, elle décide de se tourner vers les professionnels et crée une plate-forme qui vise à les rassembler. La MDSAP est membre de la FESP (Fédération des Entreprises à la Personne) et du SESP (Syndicat des Entreprises de Service à la Personne).

La MSDAP recrute dans le cadre de son activité : un stagiaire rémunéré ou un contrat d’apprentissage.

Vous possédez naturellement une aisance verbale. La qualité de votre discours et votre sens relationnel vous permettront de d’acquérir des résultats dans la sélection de nos coopérateurs. Vos qualités : rigueur, autonomie et rapidité

Rattaché(e) directement à la direction de l’entreprise et formé(e) à nos outils et à nos méthodes, vous développerez une base de partenaires existante dans les métiers des Services à la Personne. Vous assurez la sélection de nos coopérateurs et validez leur dossier en devenant leur contact privilégié durant votre stage.

Nous cherchons un profil avec une très forte motivation et un réel intérêt pour le secteur des Services à la Personne. Vous êtes autonome et motivé(e) pour évoluer dans un environnement dynamique et en forte croissance. Maîtrise des outils informatiques demandée : Outlook, Word, Excel et Internet.

Plusieurs postes sont à pourvoir immédiatement pouvant déboucher sur une embauche. Basé à Paris (75002). Envoyez lettre de motivation, C.V. (sous format word) et prétentions à la MDSAP.

Votre contact : Nicolas Vialatte – 0183620384

Arnaud Marec - Coordinateur SAP

L’ANSP (l’agence nationale des services à la personne) vient de lancer ses vidéos « émission à la une ».

Il s’agit de programmes courts qui seront diffusés sur les chaines de France Télévision en octobre et novembre 2010.

Je vous invite à voir l’intégralité du programme avec la présentation de notre commercial qui présentait le métier de Coordinateur.

Arnaud Coordinateur de la MDSAP
http://www.servicesalapersonne.gouv.fr/clips-metiers-(11293).cml?


Recherche
Edito
Le blog « Services à la personne » est une plateforme militante qui nous concernes nous ; professionnels du service à la personne. Dans ce secteur très réglementé il entend se méfier des effets d’annonces et militer pour la cause des professionnels. Son but est de créer une véritable synergie entre nos différents métiers pour la défense de nos valeurs et la juste reconnaissance de nos professions.
septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930