Articles avec le tag ‘medef service a la personne’

Brice Alzon Medef Services à la personne MDSAP

Brice Alzon Medef Services à la personne MDSAP

Les services à la personne-Etat des lieux et perspectives
Conférence tenue le jeudi 08 décembre 2011 au MEDEF.

Présentateur : Xavier Pavie, directeur de l’ISIS (Institute for service innovation and strategy).
Conférenciers : Guillaume Richard, Président de O2 ; Brice Alzon, Président de la Maison des Services à la Personne (MDSAP) ; Bruno Leresche, Président de Cnikel.com ; Sadik Filipovic, Directeur Associé, Responsable Practice Conseil Assurance (CSC).
Xavier Pavie, nous a présenté la dynamique associative qui implique l’importance du contact humain, la tendance « do it for me » avec le changement de mode de vie de la population et l’innovation au point de vue relationnel et technologique des organisations.

Nous allons donc aborder ces sujets par cette question :

Quel objectif s’est fixé Guillaume Richard (O2) ?
Guillaume Richard tend vers une approche économique, sociale et sociétale qui consiste à intégrer les plus faibles via des filières professionnelles car ils représentent environ 15% de la population non qualifiée en France. Il dit que nous entrons dans une nouvelle ère de vieillissement de la population, de féminisation du travail, et de société de loisir. C’est pourquoi, selon lui, les structures de services à la personne sont en plein essor.

Quel est le rôle principal du modèle de la coopérative ?
Brice Alzon explique que le modèle de la coopérative est intéressant à développer dans les zones isolées, son rôle étant d’aider les petites entreprises à accroître leur notoriété ainsi que d’étendre leur structure. La coopérative a donc pour objectif de servir au mieux les intérêts économiques de ses adhérents. Pour les prises de décision, elle repose sur le principe démocratique « une personne = une part= une voix ». La MDSAP n’intervient pas dans la relation entre ses membres et leur clientèle. Ce qui garantie aux particuliers une qualité de service et une proximité comme aucune autre plateforme de SAP.
Le même modèle est utilisé par le distributeur Leclerc, les hôtels Best Western, Optic 2000, etc.

Quels dispositifs contribuent au bon fonctionnement d’une structure services à la personne ?
Bruno Leresche insiste sur le fait que l’innovation pérenne (à longue durée) et les préconceptions sont des points clés pour le bon fonctionnement d’une structure. Voici les innovations mises en place par M. Leresche : décloisonner les secteurs (associations, entreprises, travail direct …), faire des choix : public fragile, métiers essentiels, conditions de ressources. Il privilégie et fait la promotion de la culture du CARE (savoir être, savoir faire et symétrie des attitudes), met en place l’avance de trésorerie, améliore la traçabilité des services rendus aux clients et propose de baisser les coûts de l’intermédiation.

Quelle place pour l’innovation technologique et processus dans le domaine des services à la personne ?
Sadik Filipovic, Directeur Associé, Responsable Practice Conseil Assurance (CSC) avance le fait que l’innovation, la fusion des systèmes informatiques et technologiques entre structures permettrait un gain de temps et d’argent pour celles-ci et leurs adhérents. De plus, Sadik Filipovic a constaté que les clients privilégiaient nettement la qualité des services et du matériel aux « low cost ». Enfin la création d’application sur tablette rend l’accès à distance beaucoup plus simple et rapide.

En conclusion, pour développer au maximum les structures de services à la personne, nous devons prendre en considération les intérêts de chaque adhérent, faire participer un maximum d’individus non qualifiés en leur faisant passer par des petites formations, mettre en place des techniques innovantes et collaborer avec d’autres organismes pour un meilleur rendement.

Audience Medef MDSAP maison des services à la personne

Audience Medef MDSAP maison des services à la personne


Recherche
Edito
Le blog « Services à la personne » est une plateforme militante qui nous concernes nous ; professionnels du service à la personne. Dans ce secteur très réglementé il entend se méfier des effets d’annonces et militer pour la cause des professionnels. Son but est de créer une véritable synergie entre nos différents métiers pour la défense de nos valeurs et la juste reconnaissance de nos professions.
novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930