Articles avec le tag ‘MDSAP’

Définition du travailleur saisonnier

L’emploi d’un travailleur saisonnier doit être limité dans le temps. Il doit répondre à un besoins ponctuel mais les tâches qui lui incombe doivent se répéter chaque année à une période quasi similaire (ex : vendanges, tourisme estival…). Le contrat de travail du travailleur saisonnier prendra la forme du CDD (contrat à durée déterminée) qui aura la particularité de ne pas avoir de date de fin avec une durée minimale.

Les avantages du contrat de travail saisonnier

Pour l’entreprise, ce type de contrat présente de nombreux avantages :

  1. Possibilité de contracter successivement plusieurs CDD à un même salarié peu importe la mission confiée ;
  2. Adaptation en fonction des contraintes saisonnières comme par exemple la météo pouvant avoir un impact sur l’activité de l’entreprise ;
  3. L’employeur ne sera pas redevables des indemnités de précarité en cas d’absence d’accord collectif ou de convention.

Pour le salarié, ce type de contrat lui permet :

  1. De variés ses missions ;
  2. De valoriser sa rémunération en obtenant à la fin du contrat le règlement des congés payés qu’il n’aurait pas pris.

Le plan de relance d’apprentissage

Sans condition géographique, le gouvernement a mis en place un plan de relance de l’apprentissage qui peut vous permettre de toucher une aide exceptionnelle de 8000 € pour l’engagement d’un jeune majeur en apprentissage pour toutes les entreprises de moins de 250 salariés sans condition. Cette mesure entre en vigueur au 1er juillet et concernera les contrats d’apprentissage signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021.

Pour en savoir plus ici

Le dispositif « aide emploi franc » reconduit

Le dispositif « Aide emploi franc », qui a été reconduit en 2020 peut vous de bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 15.000 € en 3 ans pour l’emploi d’un salarié qui habite en zone franche. Afin de vérifier si un candidat ou salarié embauché dans les 3 mois est éligible à l’aide emploi franc, vous pouvez vous rendre sur le site du système d’information géographique de la politique de la ville et indiquer l’adresse du candidat/salarié ou vérifier auprès de votre conseiller Pôle Emploi.

Pour en savoir plus ici

Les zones franches par département

Suivant votre situation fiscale, la case à remplir pour inscrire les prestations de services à la personne 2019 ayant fait l’objet d’une attestation fiscale en 2020 varie entre 7BD, 7DQ et 7DG .

Pour plus d’informations, cliquez ici

Le crédit d’impôt « service à la personne »

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt sur le revenu si vous faites appel à un professionnel des services à la personne, que vous exerciez une activité professionnelle ou que vous soyez sans activité ou retraité.

Le crédit d’impôt est égal à 50 % des dépenses engagées pour les prestations de services à la personne dans la limite d’un plafond qui varie entre 12 000 € et 20 000 € par an.

Alors que le gouvernement qualifie cette crise sanitaire de « guerre », que les médias relaye le hashtag #restezchezvous à juste titre, les professionnels du maintien à domicile sont tous les jours sur le front auprès des personnes en dépendance et ils méritent que nous leur apportions notre profond et sincère soutien.

Brice Alzon, Président-Fondateur de la coopérative MDSAP et Directeur Général du réseau COVIVA rappelle dans une tribune les enjeux de cette crise pour les professionnels du maintien à domicile :

Une étude en 2017 parle de 900 000 personnes de plus de 60 ans avec « très peu de liens sociaux» et 300 000 en situation de « mort sociale ». Depuis mi-mars, le confinement vient renforcer cette solitude (pas de sorties liées aux courses, pas de possibilité de s’aérer,…) et potentiellement un accroissement des troubles psychologiques.

Avec 1,2 millions de personnes dépendantes en France, les professionnels du maintien à domicile sont en première ligne de la crise en prodiguant des soins aux personnes âgées, en maintenant un lien social quotidien et parfois même en entretenant le lien avec la famille. Certains services comme la livraison de repas s’intensifie.

Pour nos professionnels, cette crise soulève de réelles problématiques au quotidien. En effet, chaque intervenant doit respecter un protocole d’hygiène stricte pour éviter la propagation du virus. Le secteur s’attelle sur les prestations essentielles telles que les levers et les couchers, les prises de médicaments et de repas ainsi que les toilettes au détriment du ménage/repassage. Mais comment exercer correctement son métier quand du matériel manque, comme les masques de protection ? Les professionnels s’en remettent au système D avec des masques réalisés soi-même ou donnés par des connaissances. La demande est urgente car les professionnels réalisent leur mission avec la boule au ventre. Il faut saluer le courage de ces femmes et ces hommes au service des plus vulnérables. Et toutes les aides sont les bienvenues ! D’autres inquiétudes concernent l’activité en elle-même évidemment. Parce que certains bénéficiaires habituels et leurs familles décident de ne plus avoir recours aux services à la personne. Mais aussi parce que certains professionnels tombent malades et les structures sont dans l’obligation d’adapter les plannings quand c’est possible et parfois de travailler le weekend. Un problème qui concerne directement les bénéficiaires : certains souffrant de pathologie lourdes type Alzheimer tolèrent mal les changements d’intervenants.

La crise que nous traversons nous rappelle à quel point nos aînés ont besoin d’être protégés et à quel point le lien social est important. Le métier d’aide à domicile est indispensable. Et il le deviendra encore plus. Le gouvernement doit donner les moyens à nos structures de nous développer sur tous les territoires et travailler à un de plan de formation et de recrutement solide.

Source : Silver Eco

Un rançongiciel (ou ransomewar) est un logiciel malveillant pouvant se cacher dans certains mails que vous recevez. Son but est de chiffrer vos données personnelles et de les prendre en otage pour vous les rendre en échange d’une rançon.

Voici 5 conseils pour vous permettre de minimiser les risques. Si vous avez des doutes, besoin d’aide, les spécialistes de l’assistance informatique de la MDSAP sont à votre disposition pour vous accompagner à domicile.

  • Effectuez des sauvegardes régulières de vos données : déplacez votre sauvegarde et placez-la en lieu sur.
  • N’ouvrez pas les messages dont la provenance ou la forme est douteuse, il pourrait s’agir d’un rançongiciel : faites attention aux mails piégés, certains peuvent paraître originaux, à un détail près…
  • Apprenez à identifier les extensions des fichiers douteuses
  • Mettez à jour vos principaux outils
  • Utilisez un compte « utilisateur » plutôt qu’ « administrateur »

Vous avez envie de créer votre entreprise afin de rentrer dans une coopérative ?

Au-delà de notre accompagnement, si vous avez besoin de trouver des fonds pour développer votre projet, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • La collecte de fond au près de vos proches : les fonds collectés permettent de bénéficier d’exonération et de réductions d’impôts. Vous pouvez recevoir jusqu’à 31 865 € sans avoir à payer de droit.
  • les prêts d’honneur : il s’agit d’un prêt, allant jusqu’à 90 000 €, sans garantie ni caution personnelle et inscrit en fonds propres.
  • Le microcrédit : spécifiquement conçu pour les personnes souhaitant créée, reprendre ou consolider leur entreprise et ayant des difficultés à obtenir des financements bancaires.
  • Le financement participatif : permet de récolter des fonds auprès d’un large public en vue de financer un projet créatif ou entrepreneurial.
  • Les business angels : Derrière ce terme se cachent des personnes physiques souhaitant investir une partie de leur patrimoine financier dans des sociétés innovantes. Leurs investissements peuvent aller de 50 à 700 000 € .
  • Les fonds d’investissement : il s’agit d’actionnaires professionnels prenant une participation en capital, majoritaire ou minoritaire, dans des entreprises généralement non cotées en bourse.  Il existe près de 300 fonds d’investissement en France au sein de l’Afic.
  • Les prêts interentreprises :  les entreprises ont la possibilité d’être créancières ou débitrices les unes des autres.
  • Les concours : il existe des concours destinés aux créateurs ou nouveaux chefs d’entreprise. A la clé ? Des dotations financières, mais aussi la possibilité de se faire connaître et de rencontrer des partenaires ou des investisseurs.

Recherche
Edito
Le blog « Services à la personne » est une plateforme militante qui nous concernes nous ; professionnels du service à la personne. Dans ce secteur très réglementé il entend se méfier des effets d’annonces et militer pour la cause des professionnels. Son but est de créer une véritable synergie entre nos différents métiers pour la défense de nos valeurs et la juste reconnaissance de nos professions.
juillet 2020
L M M J V S D
« Juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031