Articles avec le tag ‘commerce associé’

Comment se passent le recrutement et la formation pour les salariés et les chefs d’entreprise du Commerce Coopératif et Associé ? Qu’est-ce que les groupements mettent en place afin de motiver et fidéliser ces publics ? La FCA a mené l’enquête.

La FCA a mené une étude dans le but pour mieux connaître les pratiques de ses groupements adhérents, présents dans plus de 30 secteurs d’activités, en ce qui concerne le recrutement, la formation, la motivation et la fidélisation des entrepreneurs et des salariés.

En matière de recrutement des adhérents, 75 % des structures centrales (ou filiales) disposent d’un service dédié à la prospection et 68 % des groupements privilégient certains profils d’adhésion, la dimension entrepreneuriale et l’expérience au sein des groupements étant particulièrement valorisées. Pour 3 groupements sur 4, les valeurs du Commerce Coopératif et Associé sont un atout lors du recrutement de nouveaux adhérents et plus d’1 groupement sur 2 estiment que les valeurs du Commerce Coopératif et Associé sont un atout lors du recrutement de nouveaux salariés.

Parlons formation: 83 % des structures centrales proposent un service de formation pour leurs adhérents, les salariés des têtes de réseaux et ceux des points de vente. Il s’agit principalement de formations métiers ou qualifiantes (88 %). Plus de 4 groupements sur 5 pensent que les salariés (centrale et points de vente) doivent être formés aux valeurs du Commerce Coopératif et Associé.

En 2016, la motivation des chefs d’entreprise dans les réseau du Commerce Coopératif et Associé est jugée comme étant au rendez-vous pour 86 % des groupements.

Enfin, pour les groupements du Commerce Coopératif et Associé, ce sont la qualité des services et l’accompagnement opérationnel (79 %), le gain économique apporté au point de vente (72 %), l’accompagnement financier (69 %), les valeurs et l’image de l’enseigne (65 %) qui expliquent la fidélité des chefs d’entreprise à leur réseau.

Découvrez l’étude FCA dans son intégralité:

 

Depuis plusieurs mois maintenant, la Fédération du Commerce coopératif et Associé (FCA) alerte et met en garde le gouvernement, au travers de rencontres avec le Ministre, les élus mais également de nombreuses prises de positions dans la presse, des risques que fait courir aux réseaux du Commerce Coopératif et Associé la Loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, et plus particulièrement l’amendement 1681 déposé par le député socialiste François Brottes. Face à cela, la FCA publie ce mercredi matin une lettre ouverte adressée au Ministre de l’économie, Emmanuel Macron, dans laquelle elle réaffirme ses positions et alerte de nouveau sur les conséquences découlant de cette décision, prise sans concertation aucune ni réelle étude d’impact.

Téléchargez la lettre ouverte à Emmanuel Macron

Source : FCA

 

 

Lors de l’examen du projet de loi Macron, vendredi 10 avril, les sénateurs ont voté le maintien de la suppression de l’article 10 A relatif à l’encadrement de la durée d’affiliation.

Le gouvernement, malgré le dépôt d’un amendement non modifié (Amt n° 1646) et un avis défavorable à un sous-amendement pourtant opportun puisqu’il excluait le commerce coopératif et associé du dispositif (S/Amt n° 1700), affirme son intention de ne pas porter atteinte à la stabilité financière des coopératives.   En l’absence de consensus sur une rédaction qui ne fragilise pas les groupements coopératifs et associés, les sénateurs n’avaient d’autres choix que de maintenir la suppression de l’article 10 A.   La prochaine et dernière étape demeure la Commission mixte paritaire prévue après le 6 mai et qui pourrait choisir de s’aligner sur la sagesse des sénateurs, de réinsérer l’amendement adopté par les députés, ou de débattre d’une autre version.

 

source : FCA – avril 2015

 


Recherche
Edito
Le blog « Services à la personne » est une plateforme militante qui nous concernes nous ; professionnels du service à la personne. Dans ce secteur très réglementé il entend se méfier des effets d’annonces et militer pour la cause des professionnels. Son but est de créer une véritable synergie entre nos différents métiers pour la défense de nos valeurs et la juste reconnaissance de nos professions.
septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930